Gestion, communication, organisation et management de cabinet dentaire | les urgences au cabinet dentaire
|
|
Travaillez mieux, vivez plus!
Contactez-nous

Gérer les urgences au cabinet dentaire (partie 1)

Posté par  le 
14 avril 2016

Pour la plupart des cabinets dentaires, les urgences et la gestion du carnet de rendez-vous ne font pas bon ménage. Afin de ne pas se retrouver noyé sous le flot d’urgences au détriment des patients qui ont un rendez-vous, il est important d’établir des règles.

Dans un premier temps, il est important de classifier les patients. Nous différencions donc les urgences internes, des urgences externes.

  1. Les urgences internes concernent les patients du cabinet.

Dans cette catégorie, il y a les patients en cours de traitement et les patients hors traitements. Ces derniers sont des anciens patients qui vous rappellent en cas d’urgence.

  1. Les urgences externes concernent les patients suivis par un autre praticien.

Il est important également de différencier deux catégories de patients dans les urgences externes. Les nouveaux patients qui poursuivront les soins chez vous. Et les patients qui viennent car leur praticien est absent ou ne reçoit par les urgences.

Dans un second temps, nous classons les urgences par type et par ordre de priorité :

  1. Les urgences douloureuses (pulpites, abcès, etc.)
  2. Les urgences esthétiques (dent cassée, etc.)
  3. Les urgences psychologiques (patients anxieux, non informés des suites opératoires, etc.)

Ces différentes classifications doivent être claires pour l’assistante au téléphone qui doit être apte à évaluer le degré de l’urgence.

Devenez fan de notre page Facebook et découvrez chaque jour nos articles sur l’actualité dentaire, le management de cabinet, la communication, nos vidéos …

Laisser un Commentaire

Votre feedback et précieux, merci! Votre email ne sera pas publié.

You must be logged in to post a comment.

↓